Microfin-Maroc

Le premier forum marocain de la microfinance
 
AccueilMicrofinanceCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
                                          

Partagez | 
 

 LuxFLAG: La microfinance résiste au test de la crise

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 04/12/2010
Localisation : Agadir

MessageSujet: LuxFLAG: La microfinance résiste au test de la crise   Mar 14 Déc - 13:10

LuxFLAG, l'agence gouvernementale de labellisation des fonds de microfinance, vient de publier une étude visant à évaluer la résistance et l'état des fonds de microfinance avant et après la crise.


Du rapport en général, il ressort que la crise n'a pas altéré l'intérêt des investisseurs pour la microfinance. En revanche, elle montre également que si les actifs sous gestion en microfinance ont crû de 96% entre 2006 et 2007, la crise ne les a pas épargnés puisqu'ils n'ont crû que de 31% en 2008 et 22% en 2009.
Les fonds labellisés par LuxFLAG ont suivi cette tendance. Après avoir connu un développement rapide, l'étude constate une relative stabilité de leurs actifs sous gestion au plus fort de la crise, puis une légère remontée entre décembre 2009 et juin 2010. Mais les fonds labellisés par LuxFLAG ont toutefois vu leurs actifs sous gestion tripler entre juin 2007 et juin 2010. Malgré les turbulences sur les marchés, les investisseurs ont donc confirmé leur attachement à la microfinance pendant la crise.


Un outil puissant contre la pauvreté

L'étude suggère également que de tels investissements pourraient même être perçus comme une bonne source de diversification des portefeuilles d'investissement. À noter, qu'en quatre ans, les actifs investis en microfinance dans le monde ont été multipliés par trois de deux à six milliards d'euros. Or, la moitié de ces actifs sous gestion se trouvent au Luxembourg, dont le développement en la matière est donc un indicateur important.
Selon LuxFLAG, la crise semble donc avoir été un bon test pour l'industrie de la microfinance dont la corrélation avec l'économie financière en général était auparavant difficile à évaluer. L'étude a donc le mérite de montrer que la microfaince, si elle n'est pas totalement détachée de ce qui se passe dans la finance en général, montre toutefois une plus grande résistance que les autres secteurs.
Dès l'année prochaine, LuxFLAG va également introduire un critère social obligatoire pour les fonds que l'agence labellise, ce qui lui permettra d'évaluer également dans le prochain rapport l'efficacité réelle en termes de réduction de la pauvreté de tels instruments.
La récession mondiale a en effet contribué dans une certaine mesure a amplifié les disparités en termes de niveau de vie dans le monde. Les Nations unies qui se sont fixé comme objectif d'éradiquer la majeure partie de la grande pauvreté à l'horizon 2015 auraient pu craindre qu'avec la crise, leurs ambitions ne soient réduites à néant. Pourtant, la pauvreté a continué à diminuer durant la crise, notamment grâce à des outils comme la mirofinance. D'où l'importance pour le secteur de mieux évaluer son impact social.
lequotidien.lu
07/12/2010 08:36:00
Revenir en haut Aller en bas
http://microfin.forummaroc.net
 
LuxFLAG: La microfinance résiste au test de la crise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Microfin-Maroc :: Forum Général :: La microfinance au reste du monde-
Sauter vers: